Titres
Black Tenere / Kel Assouf, ensemble vocal et instrumental
Description
1 disque compact (43 min) + 1 dépliant
Contenu
Fransa. Tenere. Alyochan. Tamatant. America. Amghar. Ariyal. Taddout. Ubary
Inf. locale
En 2006, Anana Harouna fonde à Bruxelles le groupe Kel Assouf qui signifie à la fois “la nostalgie» et «fils de l’éternité» en langue tamasheq. Après le succès de son album Tikounen, que The Guardian a qualifié de "bon en avant dans le son touareg moderne... vraiment radical", Kel Assouf revient avec un album produit par le claviériste du groupe Sofyann, Ben Youssef, le cerveau derrière AMMAR 808. Cet opus se recentre sur une formule en trio et l'énergie de son leader nigérien Anana Ag Haroun. Le parcours musical de Kel Assouf découle des pionniers du rock du désert d'Ishumar, Tinariwen, qu'Haroun a rencontré alors qu'il était un jeune musicien au Niger. Il s'élargit ensuite vers le classic rock de Led Zeppelin, Black Sabbath, Queens of the Stone Age et le Beat-Club ou la musique électronique européenne. Sur Black Tenere, le groupe pousse ces différentes influences et textures dans leurs retranchements. Les messages contenus dans les paroles sont puissants et tragiques : ils parlent de la lutte des apatrides Kel Tamashek (qu'ils préfèrent au surnom colonial "Touareg") pour conserver le contrôle de leurs terres ancestrales, de leur mode de vie nomade et de leur dignité, un sujet qui n'est entré que récemment dans les consciences occidentales. Mais en plus de l'analyse sociale et de l'appel à la résistance, il y a également un sentiment de nostalgie et un désir profond de poésie.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires