Ombra mai fu : opera arias / Francesco Cavalli, comp. ; Philippe Jaroussky, contre-ténor ; Ensemble Artaserse, ensemble instrumental

Cavalli, Francesco, 1602-1676
Titres
Ombra mai fu : opera arias / Francesco Cavalli, comp. ; Philippe Jaroussky, contre-ténor ; Ensemble Artaserse, ensemble instrumental
Description
1 disque compact (66 min)
Références
Diapason 18/04/2019
 
Classica 16/04/2019
Notes
Autres interprètes : Emöke Barath, soprano ; Marie-Nicole Lemieux, contralto
Contenu
Ombra mai fu (Xerse). All'armi, mio core (Statira, principessa di Persia). Dove mi conducete ?... (Erismena). Uscitemi dal cor, lagrime amare (Erismena). Interprete mal buena... L'uomo è una dolce cosa (Calisto). Ninfa bella (Calisto). Sinfonia, Atto I (Eliogabalo). Ecco l'idolo mio... Mio diletto, mio sospiro (Elena). Sinfonia, Atto I (Ercole amante). Io resto solo ?... Misero, cosi va (Eliogabalo). Che città (Ormindo). Ohimè, che miro ?... (Gli amori d'Apollo e di Dafne). Misero Apollo (Gli amori d'Apollo e di Dafne). Sinfonia, Prologuo (Orione). O luci belle (Eritrea). Delizie, contenti (Giasone). Sinfonia, Prologo (Doriclea). Erme, e solinghe cime... Lucidissima face (Calisto). Alcun piu di me felice non è (La virtu de' strali d'Amore). Cieche tenebre (Pompeo Magno). La bellezza è un don fugace (Xerse). Il diletto interrotto... (La virtu de' strali d'Amore). Desia la verginella (La virtu de' strali d'Amore). Che pensi, mio core ? (La virtu de' strali d'Amore)
Inf. locale
Cet album de Philippe Jaroussky et son ensemble Artaserse met en lumière les plus beaux airs d'opéra du compositeur vénitien Francesco Cavalli. Le plus célèbre des contre-ténors signe ici son grand retour à la musique baroque italienne. Cavalli a toujours respecté le précepte prôné par son maître Monteverdi (la musique est servante du texte). La musique charnelle, sensuelle, théâtrale, repose sur un usage limité des instruments, mais qui, plus de 350 ans plus tard, produit toujours des effets infinis sur l'âme humaine. Philippe jaroussky fait renaître tout à la fois une virtuosité spectaculaire, mais aussi une musicalité, une douceur et un raffinement qui en font un artiste tant aimé du public. Avec la participation exceptionnelle de la contralto Marie Nicole Lemieux et de la soprano Emoke Barath.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires