Cantos / Okonkolo, ensemble vocal et instrumental ; Abraham ‘Aby’ Rodriguez, percussions

Okonkolo
Titres
Cantos / Okonkolo, ensemble vocal et instrumental ; Abraham ‘Aby’ Rodriguez, percussions
Description
1 disque compact (34 min)
Références
Télérama 01/08/2018
 
Inrockuptibles 16/08/2018
Notes
Enregistré en yoruba, espagnol, castillan
 
 
Autres interprètes : Gene Golden et Xavier Rivera, tambours ; Amma McKen et Jadele McPherson, chant
Contenu
Yemaya. Canto asoyin. Wolenche por chango. Oba. Ochun. Canto por obatala. Canto por ochun. Obatala. Elegua
Inf. locale
Okonkolo : projet du percussionniste et prêtre yoruba new-yorkais Abraham ‘Aby’ Rodriguez avec notamment aux tambours bata Gene Golden et Xavier Rivera et au chant Amma McKen et Jadele McPherson. Au croisement de plusieurs cultures et de plusieurs époques, Okonkolo apparaît comme un apôtre idéal, aussi respectueux qu’audacieux, de la santería. Issue de la yoruba africaine, cette religion polythéiste cubaine donne lieu à des cérémonies rituelles incantatoires durant lesquelles des chants sacrés s’élèvent sur un entrelacs vibrant de tambours, appelés batá – l’okonkolo étant le plus petit d’entre eux. Au cœur du groupe se dresse le New-Yorkais d’origine portoricaine Abraham “Aby” Rodriguez, qui officie inséparablement comme percussionniste et comme prêtre yoruba/santería. Sa musique ô combien envoûtante est récemment parvenue à nos oreilles, suite à la rencontre d’Aby Rodriguez avec le guitariste et producteur new-yorkais Jacob Plasse, qui a fondé Chulo Records et qui travaille notamment avec le label Daptone Records. Après un EP en 2016, Cantos est leur premier album. Au cours des neuf chansons qui composent le disque, chacune des épiphanies de Cantos suit un chemin distinct mais similaire, accompagné par une batterie hypnotique, comme en offrande. Si la musique spirituelle de Santeria est généralement associée avec Cuba, on retrouve au coeur de Cantos des influences des quatre coins du monde : Amérique du Nord et du Sud, Afrique, Caraïbes... A ces éléments traditionnels sont superposés des instrumentations jazz : cuivres, basses, guitares, et mêmes des ensembles de cordes. Ces arrangements subtils, réimaginant et transformants ces anciens chants sacrés, valent vraiment la peine de s'attarder sur chacun des morceaux.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires