Titre
Les chérubins électriques / Guillaume Serp
Description
1 vol. (269 p.) ; 17 cm
Résumé
Publié en 1983, et depuis longtemps introuvable, ce livre n'existait plus qu'au travers de quelques rares allusions, et s'était peu à peu acquis la réputation d'un livre culte, secret bien gardé dont on s'échangeait le titre entre initiés, avant qu'il ne fasse l'objet d'une réédition en 2013 par L'Éditeur Singulier. C'est que cet unique roman de Guillaume « Serp » Israël, chanteur du groupe new wave Modern Guy, décédé prématurément à 27 ans, est une rare chronique de la jeunesse parisienne du tournant des années 70/80. Paris, 1978 : ils sont une petite bande de garçons et de filles à vivre comme on joue. Nuits toujours trop courtes, alcoolisées et droguées, où l'on danse sur Kraftwerk, les B-52's ou les Stinky Toys, et où tous les excès sont permis. Journées trop longues où l'on trompe comme on peut l'ennui : la drogue, les jeux de l'amour et, pour certains, les mirages de l'écriture et de la musique... C'est aussi la révélation d'un auteur, un débutant surdoué dont le style protéiforme ondule avec élégance entre classicisme, psychédélisme et une sécheresse électrique annonçant le Bret Easton Ellis de «Moins que zéro».
ISBN
2743637862 br. 7,90 EUR
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires