Le chevalier errant ; Les amours de Jupiter / Jacques Ibert, comp. ; Orchestre National de Lorraine ; Jacques Mercier, direction

Ibert, Jacques, 1890-1962
Titres
Le chevalier errant ; Les amours de Jupiter / Jacques Ibert, comp. ; Orchestre National de Lorraine ; Jacques Mercier, direction
Titre uniforme
Le chevalier errant . L 59
 
Les amours de Jupiter . L 97
Description
1 disque compact (57 min) : DDD + 1 brochure
Références
Diapason No.635 p.90 du 12/05/2015
 
Classica No.172 p.94 du 23/04/2015
Contenu
Le chevalier errant, épopée chorégraphique ; Les amours de Jupiter, ballet
Inf. locale
Jacques Ibert est l'un des grands "imagiers" de la musique française. Le Chevalier errant, c'est bien sûr Don quichotte. Dans une interview radiophonique d'avril 1954, Ibert précise que le personnage de Don Quichotte "[... ] fut conçu non pas tel qu'on a l'habitude de se le représenter, avec une barbiche, un plat de barbier sur la tête et l'air halluciné, mais tel qu'il se voit lui-même à travers des aventures qu'il vit intensément.". De là une traduction musicale loin des clichés, toute en force et en poésie. Les amours de Jupiter est un grand ballet, découpé en autant de conquêtes du maître de l'Olympe : Europe, Léda, Danaé, Ganymède avant le retour au lit conjugal de Junon. Le tout dans un tournoiement d'un orchestre virtuose. Le dernier disque de l'Orchestre national de Lorraine et Jacques Mercier s'est couvert de récompenses (notamment le Diapason d'or de l'année, et le Choc de l'année du Monde de la musique).
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires