The Tempest : inspired by Shakespeare / Matthew Locke, Henry Purcell, Frank Martin, Philippe Hersant, Thierry Pécou, comp. ; La tempête, collectif d'artistes ; Simon-Pierre Bestion, dir.

Locke, Matthew, 1621-1677
Titres
The Tempest : inspired by Shakespeare / Matthew Locke, Henry Purcell, Frank Martin, Philippe Hersant, Thierry Pécou, comp. ; La tempête, collectif d'artistes ; Simon-Pierre Bestion, dir.
Description
1 disque compact (80 min 33 sec) + 1 brochure (64 p.)
Références
Diapason No.637 p.126 du 30/07/2015
Notes
Autres interprètes : Chantal Santon-Jeffery, soprano ; Yu Shao, ténor ; Bruno Le Levreur, alto ; Lucile Richardot, mezzo-soprano ; Lisandro Abadie, basse
Contenu
The Tempest : introduction / Matthew Locke. The Tempest : galliard / Matthew Locke. The Tempest : gavot / Matthew Locke. The Tempest : dance of fantastick spirits / Matthew Locke. Anthem Z 24 : let mine eyes run down with tears / Henry Purcell. Ariel : come unto this yellow sands / Frank Martin. Ariel : full fathom five / Frank Martin. Lilk / Matthew Locke. Falling Star / Philippe Hersant. Curtain tune / Matthew Locke. Jehova, quam multi sunt hostes mei Z 135 / Henry Purcell. Rustick Air / Matthew Locke. The Tempest : Dorinda's song / Anonyme. A circle in the sand / Thierry Pécou. Saraband / Matthew Locke. You are three men of sin / Frank Martin. Minoit / Matthew Locke. Before you can say 'come' and 'go' / Frank Martin. Pour un rituel imaginaire / Thierry Pécou. Martial jigg / Matthew Locke. Anthem Z 36 : o God, thou hast cast us out / Henry Purcell. Where the bee sucks / Frank Martin. Canon à quatre / Matthew Locke. Anthem Z 15 : hear my prayer, o Lord / Henry Purcell.
Inf. locale
Simon-Pierre Bestion réunit un orchestre et un choeur préexistants sous une nouvelle enseigne. Et la compagnie prend le nom de son premier projet, La Tempête, d'après la tragicomédie de Shakespeare. Bestion fait fleurir un opéra imaginaire sur l'île précisément balisée en cinq actes riches en choeurs. Une dimension profondément moderne se dégage de cette confrontation entre des oeuvres anglaises du 17ème siècle (Henry Purcell, Matthew Locke) et des oeuvres des 20ème et 21ème siècles (Philippe Hersant, Franck Martin et Thierry Pécou). Relevant d'univers musicaux bien différents, chaque composition est cependant largement inspirée des thèmes fondateurs de l'oeuvre de Shakespeare et reprend parfois des extraits de sa pièce. Le texte du récitant, ainsi que toutes les parties chantées, est dit en anglais, dans le "vieil anglais" de Shakespeare, afin de restituer le suave et fort accent de cette langue.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires