Chroniques de résistance / Tony Hymas, comp., piano ; Nathalie Richard, Frédéric Pierrot, Elsa Birgé, Desdamona, récitants ; Sylvain Bardiau, trompette ; Frédéric Gastard, saxophone basse ; Mathias Mahler, trombone ; bFrançois Corneloup, saxophone baryton ; Peter Hennig, batterie

Hymas, Tony, 1943-....
Titres
Chroniques de résistance / Tony Hymas, comp., piano ; Nathalie Richard, Frédéric Pierrot, Elsa Birgé, Desdamona, récitants ; Sylvain Bardiau, trompette ; Frédéric Gastard, saxophone basse ; Mathias Mahler, trombone ; bFrançois Corneloup, saxophone baryton ; Peter Hennig, batterie
Description
1 disque compact + 1 brochure (147 p.)
Références
Jazz Magazine No.665 p.61 du 05/09/2014
 
Télérama No.3377 p.57 du 01/10/2014
Contenu
Demain ; Feuillets d'Hypnos (Extraits) ; Letter to the heroes of the French Resistance ; Souvenir de Ponzan, dit François Vidal ; La nueve ; Résistance espagnole ; No more ; Les flamboyants ; Le cyclope ; Une scène de la vie du maquis ; La complainte du partisan ; Tulle ; Oradour ; Les cinq noms de Résistance de Georges Guingouin ; Du Mont Gargan à Limoges ; Letter to the women ; Suzy Chevet ; Je trahirai demain ; Valse macabre (A Germaine Tillion) ; Letter to the courageous women and men of the French Resistance ; Antifascistes allemands au maquis ; Olga Bancic ; Cahier d'un retour au pays natal ; Addi bâ ; Le sentiment d'oubli ; Ombres de Libération ; Un autre demain
Inf. locale
"Suite en vingt-sept fragments dédiée aux résistants de toujours, ce beau livre-disque, conçu et produit par Jean Rochard, créateur des disques Nato, et le pianiste et compositeur britannique Tony Hymas, est un acte de résistance contre l'uniformisation de la musique par la numérisation et l'accès gratuit. Il s'agit de l'enregistrement d'un spectacle donné en août 2013 au festival Kind of Belou, à Treignac (Corrèze), avec un groupe de récitants (Nathalie Richard, Frédéric Pierrot, Elsa Birgé, Desdamona, également chanteuses) et les musiciens Tony Hymas, ceux du trio Journal intime (Sylvain Bardiau, trompettiste, Frédéric Gastard, saxophoniste basse, Mathias Mahler, trombone), le saxophoniste baryton François Corneloup et le batteur Peter Hennig. Le premier texte est de Robert Desnos : « Agé de cent mille ans, j'aurais encore la force/De t'attendre, ô demain pressenti par l'espoir. [...] Or du fond de la nuit, nous témoignons encore/De la splendeur du jour et de tous ses présents./Si nous ne dormons pas c'est pour guetter l'aurore/Qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent. » Le poète, qui mourut au camp de Theresienstadt, le 8 juin 1945, écrivit ces vers en 1942, dans Etat de veille. Suivent des textes, des lettres, des chansons qui, des combats des républicains espagnols aux luttes écologiques, posent cette question essentielle : « Voulons-nous vivre demain ? » Les orchestrations sont marquées par l'esprit de révolte qui animait le Liberation Music Orchestra de Charlie Haden et Carla Bley en 1969". Télérama
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires