Titres
I know I'll be alright / Terez Montcalm, chant, guitare
Description
1 disque compact + 1 brochure
Références
Télérama No.3342 p.54 du 29/01/2014
Notes
Autres interprètes : Géraldine Laurent, saxophone, arrangements ; Pierre de Bethmann, piano, Fender Rhodes ; Christophe Wallemme, contrebasse, basse ; Fabrice Moreau, batterie
Contenu
Superwoman ; If I could turn around ; Je reviens te chercher ; Philadelphia ; Wanna be startin' somethin' ; Lily Honest to the bones ; Fling If you don't know me by now ; Chambre d'hôtel ; I could have told you ; Tell it like it is ; Ashes to ashes
Inf. locale
"Avec son disque précédent, Here's to you, la chanteuse canadienne Térez Montcalm nous avait gratifiés, de façon inattendue, de standards empruntés au répertoire de la grande Shirley Horn, la championne absolue des tempos ultra lents. Avec I know I'll be alright, elle retourne à une musique pop-jazz-rock qui est plus dans son genre expansif. La grande force de Térez Montcalm réside dans une expressivité torride, qui la fait passer des feulements sensuels à des raucités de prédatrice amoureuse. Sa voix est puissante, profonde et sait aussi se faire féline et chatoyante. Une voix vraiment exceptionnelle, qu'elle met au service ici de chansons empruntées à Stevie Wonder (Superwoman), Gilbert Bécaud (Je reviens te chercher, très réussi), Neil Young (une Philadelphia prenante), Michael Jackson (Wanna be startin' somethin'), David Bowie (Ashes to ashes), auxquelles elle ajoute d'excellentes chansons à elle. Ce qui donne au total un disque très bien composé et qui maintient constamment l'intérêt, voire l'émotion". Télérama
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires