Kali city / Karim Baggili, oud, guitare, comp. ; Le Trio Joubran, Arabic band, ens. instr.

Baggili, Karim, 1976-....
Titres
Kali city / Karim Baggili, oud, guitare, comp. ; Le Trio Joubran, Arabic band, ens. instr.
Description
1 disque compact + 1 brochure
Notes
Autres interprètes : Mohammed Al Mokhlis, violon ; Ahmed Khaili, percussions ; Youri Nanaï, basse ; Vivian Ladrière, batterie ; Houssem Ben El Kadhi, kawala, ney
Contenu
Down town ; Ella & Jad ; Dawn at sea ; Big fish ; Silent stories ; Fly to ; Kali city ; Toummaï ; Arabic circus ; Kalimaat ; Nuit obelaetis ; La tinsini ; Amar
Inf. locale
Belge d'origine jordano yougoslave, Karim Baggili, né en 1976, est un compositeur, guitariste et joueur de oud autodidacte. Il débute par la guitare électrique à l'âge de 16 ans. A 20 ans, il commence à travailler les différentes techniques de la guitare flamenca et acquiert un luth arabe (Oud) lors d'un voyage en Jordanie. Avec ce 4ème album, il dépose sa guitare pour saisir son oud. Un luth indissociable d'une musique arabe que l'artiste a toujours portée dans son coeur et à laquelle il rend un hommage dont il a le secret. « Elle me berce, me transperce, je l'adore », résume-t-il.Au gré de deux parties, dont la première avec les trois frères Joubran (« gracieux, généreux et doués ») et la seconde entouré de son « Arabic Band » et de ses instruments traditionnels (kawala, ud, darbuka...), Karim Baggili invite au voyage vers l'est et cette Jordanie dont il garde tant de souvenirs.Sans pour autant se contenter de proposer des airs traditionnels, il ouvre la porte à des compositions modernes et décalées, s'inspirant de ce qui fait son identité, y ajoutant ses notes personnelles, pour, in fine, rappeler que la musique peut et doit parfois dépasser les frontières pour procurer d'autres sensations et ouvrir les horizons. (Geoffroy Herens)
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires