New music for electronic & recorded media : women in electronic music - 1977 / Johanna M. Beyer, Annea Lockwood, Pauline Oliveros... [et al.], comp.

Beyer Johanna M
Titres
New music for electronic & recorded media : women in electronic music - 1977 / Johanna M. Beyer, Annea Lockwood, Pauline Oliveros... [et al.], comp.
Description
1 disque compact (46 min 41 sec) + 1 brochure (27 p.)
Notes
Ignorées ou simplement méconnues, de nombreuses femmes ont participé depuis le début du 20e siècle à la grande aventure de la musique électronique. S’il est une pionnière de musique moderne et synthétique, c’est indéniablement Johanna Magdalena Beyer (1888-1944). Sa pièce de 1938, « Music Of The Spheres », est la première composition connue, signée par une femme, pour instruments acoustiques et électroniques.
 
New Music for Electronic & Recorded Media, paru pour la première fois en 1977 sur l'étiquette 1750 Arch, maintenant disparue, a été compilé et produit par Charles Amirkhanian. Il représentait, en 1977, la première parution commerciale de la musique de la plupart des compositeurs de cette compilation. Son re-pressage est un document historique des pratiques électroacoustiques du milieu des années 70.
Contenu
Music of the Spheres (1938) / Johanna Beyer. World Rhythms (1975) / Annea Lockwood. Bye Bye Butterfly (1965) / Pauline Oliveros. Appalachian Grove I (1974) / Laurie Spiegel. I Could Sit Here All Day (1976) / Megan Roberts. Points (1973-1974) / Ruth Anderson. New York Social Life (1977) / Laurie Anderson. Time to Go (1977) / Laurie Anderson
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires