Titre
Sans tête / Surnatural Orchestra
Description
2 disques compacts (43 min, 43 mn) + 2 brochures ; 19 cm
Notes
"Ce qui n'est pas visible n'est pas invisible" / dessins, textes et photos de Camille Sauvage
 
"Soif" / texte de de Nicolas Flesh
 
Edition limitée à 2500 exemplaires
Contenu
Six apparitions de Berlusconi sur un écran ; Paris sous les trompes ; Jenesaipa ; Petites musiques intérieures ; Du rafting dans les ruelles ; Sur son chat ultra rare ; Gamelan ; Eh, machine ! ; Surnaturalandrive ; My name is magne ; Sin capo ; Sude ; Domino ; Artsehcro larutanrus ; Magic banana ; Caressons les bourdons ; Groumlat ; Life is a biche
Résumé
Surnatural Orchestra est un collectif de musiciens, la fine fleur pourrait on dire, de la jeune scène jazz parisienne. Parmi eux, on retrouve des musiciens du bruit du [sign] (Sylvaine Hélary, Nicolas Stéphan, Julien Rousseau). Pas vraiment un disque. Un attirail dans une boîte en forme de coffre à malices : deux disques, deux cahiers, côte à côte. Enregistrée pour partie en public à La Dynamo de Banlieues Bleues, la musique, en alternant compositions récentes de l’orchestre et pièces de soundpainting est au plus proche de sa communicative énergie de scène, de son appétit de folies furieuses comme de thèmes simples et clairement menés. En aparté, sur deux recueils de beaux papiers, Camille Sauvage, qui invente et fabrique de longue date l’imagerie du groupe, a couché ses dessins, mots et photos, et les a mêlés au fil des pages pour tisser ses fables à « l’homme sans tête ». Enfin et en sus, Nicolas Flesh, en guise de carte blanche, a donné « Soif », une épopée marine à sa manière, de son écriture comme une voix, qui tranche et déchire.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires