L’AMOUR, CE VERTIGE...ALBERT CAMUS ET MARIA CASARÈS
14/09/2019 Lieu : Bibliothèque Ceccano Public concerné : Tous
Description

« Leurs lettres font que la terre est plus vaste, l’espace plus lumineux, l’air plus léger simplement parce qu’ils ont existé »*. Du 6 juin 1944 au 30 décembre 1959, veille de la disparition tragique d’Albert Camus, les deux amants, ces deux Méditerranéens, ces « exilés » vont échanger 865 lettres. Vos bibliothécaires vous invitent à une lecture de cette incroyable correspondance qu’irriguent le désir amoureux et le cheminement de la création artistique.
* Catherine Camus, préface à : Albert Camus, Maria Casarès, Correspondance (1944-1959), 2017 © Éditions Gallimard

15h30