Titres
Headgearalienpoo / The Married Monk, groupe vocal et instrumental
Description
1 disque compact (42 min)
Références
Longueur d'Ondes No.86 p.48 du 13/07/2018
 
Magic No.209 p.20 du 09/05/2018
Contenu
Obnoxious one ; Gravity ; 10.16 Saturday night ; Bus ; Love commander strikes again ; Mitte 1989 ; Bomb on blonde ; Siamese twins ; The Obnoxious two
Inf. locale
C'est un retour inespéré qu'on n'attendait plus. Groupe culte des années 1990 et 2000, The Married Monk (MM pour les aficionados) revient dix ans après son cinquième album, Elephant people (2008), dont on craignait à force d'attendre son successeur qu'il clôture une discographie exemplaire. Formé par Christian Quermalet, chanteur et mélodiste à la voix grave reconnaissable entre mille, The Married Monk a marqué le paysage hexagonal à travers une poignée de disques importants. Pour son come-back inattendu en 2018, The Married Monk s’affiche en trio. Autour de Christian Quermalet, son leader historique, on retrouve le fi dèle Jean-Michel Pirès (présent derrière les fûts depuis vingt ans et souvent considéré comme le meilleur batteur de sa génération) et le nouveau venu Tom Rocton, tromboniste au sein de l’orchestre national de Lorraine, multi-instrumentiste et arrangeur hors pair. Ensemble, le courant prend immédiatement. Un nouvel album redevient d’actualité. Groupe admirable et sans équivalent ici, il signe donc un sixième album absolument inespéré et admirable, s'offrant à la fois un futur discographique et scénique, vingt-cinq ans après ses débuts. Qui l'eut cru ?
Localisation électronique
 
 
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires