Ladilikan / Trio Da Kali, trio vocal et instrumental ; Kronos Quartet, quatuor à cordes

Trio Da Kali
Titres
Ladilikan / Trio Da Kali, trio vocal et instrumental ; Kronos Quartet, quatuor à cordes
Description
1 disque compact (47 min) + 1 brochure
Références
Télérama No.3531 p.70 du 13/09/2017
 
Sélection FIP de Septembre 2017
Notes
Trio Da Kali : Lassana Diabaté, balafon ; Mamadou Kouyaté, ngoni ; Hawa "Kassé Mady" Diabaté, chant
Contenu
Tita ; Kanimba ; Eh ya ye ; Garaba mama ; God shall wipe all tears away ; Samuel ; Lila bambo ; Kene bo ; Ladilikan ; Sunjata
Inf. locale
En matière de rencontre des traditions maliennes et classiques occidentales, nous connaissions bien sûr le merveilleux travail du joueur de kora Ballaké Sissoko et du violoncelliste Vincent Segal. Une osmose, une alchimie élégante dans le métissage que l'on retrouve décuplée dans ce nouveau projet réunissant un trio composé des meilleurs griots de la musique traditionnelle mandingue et un quatuor à cordes audacieux qui, depuis plus de quarante ans, multiplie les explorations artistiques. Fondé en 1978 par le violoniste David Harrington et basé à San Francisco, le Kronos Quartet s'est aventuré sur les terres minimalistes d'Arvo Pärt, Steve Reich, Philip Glass, du rock d'Hendrix, Tom Waits ou Sigur Rós, de la musique d'Azerbaïdjan, d'Argentine, de Bollywood ou du Mexique. En 2003, l'ensemble fait une première incursion dans la culture musicale malienne sur deux titres de la chanteuse Rokia Traoré. Sur ce nouveau projet Ladilikan, le quatuor s'associe au Trio Da Kali, un super-groupe, héritier d’une longue lignée de djélis (griots) de la culture mandingue.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires