Schubert / Franz Schubert, comp. ; Philippe Cassard, piano ; Natalie Dessay, soprano

Schubert, Franz, 1797-1828
Titres
Schubert / Franz Schubert, comp. ; Philippe Cassard, piano ; Natalie Dessay, soprano
Description
1 disque compact (66 min) + 1 brochure
Références
Diapason No.656 p.103 du 28/03/2017
 
Classica No.191 p.104 du 30/03/2017
Notes
Textes des lieder
Contenu
Schwanengesang, D.957, n°1 : "Liebesbotschaft" ; Du bist die Ruh, D.776 ; Erlkönig, D.328 ; Die Götter Griechenlands, D.677 ; Gretchen am Spinnrade, D.118 ; Nur wer die Sehnsucht kennt ; Schwanengesang, D.957, n°11 : "Die Stadt" ; Am Bach im Frühling, D.361 ; Suleika, D.720 ; lieder von Franz Schubert, S.558, n° 2 : "Auf dem Wasser zu singen" / Franz Liszt ; Geheimes, D.719 ; Ganymed, D.544 ; Nachtviolen, D.752 ; Rastlose Liebe, D.138 ; Im Frühling, D.882 ; Der Hirt auf dem Felsen, D.965 / Thomas Savy, clarinette
Inf. locale
La soprano nous offre un récital en allemand autour des magnifiques Lieder de Schubert. Enregistré avec Philippe Cassard au piano, le duo nous livre un récital d'exception, marquant les cinq années d'une collaboration qui les a amenés à se produire sur les plus grandes scènes du monde entier. Dans cet enregistrement, 4 lieder habituellement destinés à des voix d'homme sont pour la première fois chantés par une femme (Erlkönig, Die Stadt, Liebesbotschaft, Die Götter Griechenland's). Natalie nous fait oublier ce postulat par l'intensité de son expression, la densité dont elle emplit certains mots, et par les couleurs de sa voix sur toute l'étendue de sa tessiture. De Schiller et Goethe à Heine, le lied schubertien, qui s'appuie sur les meilleurs poètes allemands, est le reflet des pensées intimes du compositeur qui réalise une remarquable fusion entre le verbe poétique et le lyrisme musical, et que Natalie Dessay et Philippe Cassard subliment.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires