Migration blues / Eric Bibb, comp., chant, guitare, banjo ; Michael Jerome Browne, guitare, chant, banjo, mandoline, triangle ; J.J. Milteau, harmonica

Bibb, Eric, 1951-....
Titres
Migration blues / Eric Bibb, comp., chant, guitare, banjo ; Michael Jerome Browne, guitare, chant, banjo, mandoline, triangle ; J.J. Milteau, harmonica
Description
1 disque compact (49 min) + 1 brochure (30 p.)
Références
Télérama No.3505 p.73 du 15/03/2017
 
Jazz Magazine No.693 p.38 du 03/04/2017
Notes
Autres interprètes : Olle Linder, batterie, percussion, guitare basse ; Ulrika Bibb, chant
 
Textes des chansons
Contenu
Refugee moan ; Delta gateway ; Diego's blues ; Prayin' for shore ; Migration blues ; Four years, no rain ; We had to move ; Masters of war ; Brotherly love ; La Vie c'est comme un oignon ; With a dolla' in my pocket ; This land is your land ; Postcard from Booker ; Blacktop ; Mornin' train
Inf. locale
Le musicien nous rappelle que si l'on regarde l'histoire du monde on se rend compte que nous avons tous des émigrés pour ancêtres. Eric fait également le parallèle entre les anciens esclaves noirs fuyant la ségrégation brutale et la misère économique du Sud rural pour les villes industrielles du Nord et le mouvement migratoire actuel des réfugiés des pays en guerre du monde arabe et de l'Afrique vers l'Europe. De par la très haute qualité du songwriting, l'émotion incroyable que dégage la voix d'Eric Bibb, la richesse des orchestrations (malgré leur sobriété) et, enfin, la gravité et l'actualité du sujet abordé, Migration blues restera certainement comme l'un des albums majeurs d'Eric Bibb.
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Recherches similaires